Métaux et Minéraux

Les minéraux, source de conflits

Au cours des dernières années, les attentes de transparence des gouvernements, des organisations de l’industrie, des médias et des consommateurs quant a la violation des droits de l’homme dans les chaînes d’approvisionnement des produits de consommation. En 2012, la US Securities and Exchange Commission (SEC) a adopté des règles pour s’attaquer au conflit en lien avec le commerce des minéraux en République Démocratique du Congo et de ses pays voisins en Afrique (la région RDC).

Nous faisons preuve de diligence raisonnable conformément avec la Dodd-Frank Act (Section 1502) pour nous assurer que les métaux fonctionnels que nous utilisons dans nos produits ne contiennent aucun étain, tungstène, tantale ou (3TG), et s’ils en contiennent, que les matières premières ne provenant pas de la République Démocratique du Congo et de ses pays voisins.

Nous limitons la quantité de métal dans nos produits, mais on peut en retrouver dans les fermetures claires, les ceintures et les boutons. Nous sommes détermines à nous procurer des produits et matériaux de partenaires qui partagent nos valeurs quant aux droits de l’homme, a l’éthique et a l’environnement. Nous travaillons avec nos fournisseurs leur demandons de ne pas se procurer les matériaux 3TG en provenance de la région de la RDC. Nos fournisseurs de métaux doivent signer un certificat de reconnaissance, une entente et une déclaration sur les métaux et minéraux situe dans notre CII.