Two women volleyball players on beach court

Des articles pour les fans

Nous avons collaboré avec trois équipes canadiennes de volleyball de plage pour créer des articles personnalisés pour les fans.

Dès le début, on savait que ça allait être une collaboration importante. On a approché trois équipes canadiennes de volleyball de plage et les avons présentées à notre « dream team » ; Clare Robertson, de l’équipe de design pour femmes, et Eileen Wilson de l’équipe global fit. Robertson et Wilson ont créé des uniformes pour les six athlètes et les ont pleinement personnalisés pour répondre à leurs besoins. Les articles démontrent aussi la fierté de représenter le Canada et s’éloignent du stéréotype « sexy » du volleyball de plage. C’est un vrai sport qui doit être pris au sérieux.  

Comment les athlètes voulaient se sentir en portant les articles, c’était la question de départ de Robertson et Wilson. En commençant avec une session de brainstorm, tout le monde était invité à contribuer pour arriver à confectionner le meilleur uniforme de volleyball de plage qui soit. « Je veux quelque chose de stable et de confortable. Je ne veux pas avoir à penser à mon équipement en plein jeu. Je veux aussi me sentir forte et professionnelle, » disait Heather Bansley, joueuse canadienne de volleyball de plage.

hero-img

C’est une approche typique chez lululemon, chaque pièce est conçue afin d’éliminer les distractions pour mieux se concentrer sur son sport. Les athlètes ont partagé avec les designers le fait que leur principale source de distraction était d’avoir toujours à réajuster leur maillot pendant qu’elles jouaient. L’équipe de design a alors créé des articles qui allaient rester en place. 

hero-img

Pendant une période de six mois et trois prototypes plus tard, Robertson et Wilson ont accumulé les heures de vol, de Toronto jusqu’au Portugal, en passant par Shanghai et Redondo Beach, pour observer la performance des vêtements d’essai afin de les améliorer sur place.    

Que ce soit dans un hôtel à Shanghai ou dans un environnement contrôlé à nos bureaux de Vancouver, on a demandé aux athlètes d’essayer les prototypes en action et de nous donner leurs commentaires. Grâce à ces étapes, et à beaucoup d’observation, on a réussi à bien personnaliser les articles et bien couvrir les fesses des joueuses sans avoir à toujours réajuster. 

hero-img

Bien sûr, Robertson et Wilson étaient toujours à l’écoute. Chaque fois que les athlètes avaient quelque chose à ajouter, l’équipe acceptait le défi.

L’irritation causée par les bretelles a été réglée grâce à la collaboration avec un ingénieur portugais et sa nouvelle machine à coudre qui a permis d’obtenir des coutures plates qui ne dérangeaient pas la peau. Des stabilisateurs ont été ajoutés et devant et à l’arrière du haut pour qu’il puisse rester en place. Et pour se débarrasser du sable aux endroits non-désirés, on s’est servi d’un tissu italien assez dense.

Lorsque Robertson a appris que les athlètes appréciaient les détails de plusieurs soutiens-gorge différents, elle a combiné le devant féminin du soutien-gorge Libre d’être avec le support et les bretelles du soutien-gorge Énergie. Le résultat ? Un haut qui est parfait pour plonger, sauter et tomber dans le sable pendant une partie de volleyball de plage. 

hero-img

Vers la fin du projet, Robertson et Wilson ont repensé à la relation qu’elles ont développé avec les athlètes durant les six mois de la collaboration. « Le succès, pour ce projet, a été d’impliquer les joueuses dès le départ. On s’est assuré de bien comprendre ce qu’elles voulaient. » Les designers ont aussi voulu leur dire de profiter du moment en participant à ce gros évènement de l’été : « Be in this moment. It’s yours. » (vivez le moment, c’est à vous)     

Des articles pour les fans

Atg Authentication error in up product component!!